Prendre le large

Salut les Sudistes ,

Comment allez-vous ? « Comme un lundi » ? double angoisse : celle de l’expression et effectivement que nous soyons à nouveau lundi. Surtout quand le week-end a été autant dépaysant !

Pour les malheureux qui n’auraient pas suivi, j’étais dans le Sud, à Baaandol (big up les licornes) avec ma grande sœur préférée ( tant mieux pour les autres, je n’en ai qu’une ) ! Cadeau de Noël,  après l’heure certes, mais comme je n’arrivais pas à remettre la main sur mon maillot de bain en moumoute, il était plus judicieux de partir le premier week-end estival !

Nous voilà donc partis en train samedi dès potron-minet , autant vous dire qu’après avoir posés nos valises à la conciergerie de l’hôtel, nous étions déjà sur la plage de Renécros ( d’ailleurs celui de Céline n’est pas au meilleur de sa forme ) à notre place habituelle ( nous connaissons Bandol comme un kangourou connaît sa poche ) soit à côté des sauveteurs , non pas pour les mater, bien sûr que non, non pas pour être matés, bien sûr que non, non pas pour être sauvés, bien sûr que non, mais juste par tradition et puis c’est tout !

Pour en revenir au titre de l’article, pour tout vous avouer, à part barboter au bord de l’eau, je n’ai pas pris le large bien loin… contrairement à la naïade qui m’accompagnait !

Quel bonheur d’hésiter entre se faire bronzer sur le sable ou se rafraîchir dans l’eau…. pas facile la vie moi je vous le dis !

Après avoir profité longuement des deux, nous voilà parties sur le port, à admirer les voiliers, se faire tatouer comme une josy de quatre ans au henné, déguster du rosé chez Poupoune, boire l’apéro chez Winny devant des brésiliens en chaleur, apprécier une bonne dorade et tomber devant un nem géant de Toblerone chez KV&B …

Le lendemain après avoir avalé un copieux petit déjeuner sur la super terrasse ensoleillée de notre hôtel, rebelote plage, pour en profiter jusqu’au bout puis dernière balade portuaire et dernier verre et le week-end si dépaysant soit-il était déjà terminé …!

Conclusion : Le soleil me manque déjà, les pieds plein de sable, le rosé de Bandol aussi et surtout la grosse qui m’accompagnait !

Et vous, mes jolis crustacés, votre week-end était-il aussi bon que le mien?

Quelques clichés clichés  (sans légende pour ne pas faire trop mal à vos rétines )

garefleursdrapeau vertroomwithavieuw

portpalmier

carrousel et voiliervoiliersrenecrosdepart

Baise-main mouillé et sablé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s