Paris, galop & cie.

Bonjour mes poulains, 

C’est bon ? vous êtes bien réveillés ?  Douchés ? Vous avez pris votre café ?  thé ? Ricoré ? On peut se parler ?

J’ai rempli toutes les cases de mon côté c’est bon, ah sauf que j’y pense, je n’ai pas ouvert mon calendrier depuis 3 jours, oulala ma pause déjeuner me réserve bien des surprises… !

Ce week-end c’était la capitale à l’honneur, Paris, je t’aime mais je te hais aussi ( l’amour passionnel qu’est ce que vous voulez !), avec toi la partie est toujours perdue d’avance, tu m’abandonnes dès le premier round mais je te suis toujours fidèle.  Impression inverse de déjà-vu .

L’arrivée en tout début de soirée permet d’en profiter dès la nuit tombée (cette phrase ne marche qu’en hiver), accueillie par le joli sourire de la plus ritale des françaises, dès mes premiers pas foulés sur le sol Parisien, la soirée s’annonçait bien, puis rejoins par la troisième roue du carrosse roulant au gaz naturel, nous nous posions au Café Crème pour y déguster du bon vin rouge et la bonne planche apéritive qui va avec !

12373377_10153455108994842_597773003701941303_n

j’aurai du la refaire pour avoir aussi la bouteille en photo TB

Délestée de ma valise, mes pattes se posèrent ensuite chez Le Chat Ivre, le rendez-vous de tous les Lyonnais devenus Parisiens ou presque, lieu toujours aussi chouette, c’est un peu le bar, qui même pour ceux qui ne voudraient pas en ouvrir un, voudraient avoir celui-là ! Les serveurs pas dégueux du tout y sont sans doute pour beaucoup, à moins que ce ne soit le  vin au bon rapport qualité prix ou l’ambiance générale, même si celle-ci était plutôt électrique au vu du nombre incalculable de personnes ayant eu la même idée que nous de miauler ici un vendredi !

Retrouvailles, confessions, sourires, rencontres, royalties, du  » inopportun mais chouette  » en double, du  Baraque glauque à défaut d’un Badadoum qui l’aurait été moins, bref !

Au réveil,après avoir fait la moitié de Paris en souterrain, Granola, Ricoré et bon thé pour bien gossiper au programme ! Puis chill du samedi à la parisienne, comme à la Lyonnaise soit une production proche de 0,5 .

Après avoir arpenté a nouveau les souterrains, en passant a peu près par toutes les stations de la capitale, il était temps de faire semblant de se pomponné et de filer du côté d’Oberkampf pour enfin tester Ober Mamma  à l’occasion de l’anniversaire de Princesse Audieuse-Audorable, après s’être légèrement perdue entre toutes les belles gerbes de fleurs, je posa enfin mes mains sous la table de l’italien  parisien le plus meraviglioso du moment ! Preuve à l’appui, j’ai pris de la pizza, plutôt deux fois qu’une, alors que je n’en mange jamais ! Bonne à se rouler dedans !  En revanche, j’ai ré-appris une chose, il m’est désormais plus vraiment possible d’être encore agréable avec une GDB … Désolée les princesses, je vieillis et comme cela m’arrive déjà de ne pas toujours être agréable, vous imaginez bien les années passant… ! Donc, après un otto cocktail dans la belle partie bar du restaurant et quelques échanges, fermer les yeux était ce que j’avais de mieux à faire .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autant plus que dimanche c’était le fameux spectacle équestre, Bartabas ! C’était aussi l’occasion de visiter Versailles de l’extérieur, son jardinet et ses mini fontaines … Non franchemeng’ y’a pas à chiez, le Roi Soleil avait du goût ! J’avoue que niveau qualité, autant mes tables basses sont plutôt photogéniques, autant les jardins et les dorures, si le beau temps n’est pas de la partie, il est difficile de faire un joli reportage photo ( leetchi c’est une bonne idée de cagnotte par exemple pour m’offrir un bel appareil merci ), vous m’en excuserez mes chers amis ! Vous trouverez également en dehors des bassins, du Grand Trianon, du canal… une grosse pomme de terre au poulet curry de chez Parmentier, mais croyez-moi elle est encore meilleure chez l’ami Louis !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bartabas, pour ceux qui malheureusement ne connaissent pas encore, c’est un  univers incroyable qui allie le dressage, l’escrime , la danse, le chant mais aussi le tir à l’arc japonais aka le Kyudo, un spectacle  magnifique, sensuel, élégant, poétique… ou les corps des chevaux se marient étroitement avec ceux, musclés, des cavaliers. Je vous conseille plus que vivement, que vous soyez amateur d’équidés ou non d’aller voir Bartabas, vous ne serez pas déçus, loin de là , croyez-moi !

12366297_10153455106464842_6762753450803819647_n.jpg

carrière extérieure

J’ai aussi découvert Versailles intra-muros et j’ai adoré, alors oui le taux de serre-tête et bermudas au m² est certes impressionnant, mais la place du marché avec ses carré de viandes, d’épices .. est plus qu’agréable, il y a même des minis puces !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et vous, qu’avez-vous fait ce week-end sans moi à Lyon ?

Baisers sur vos fronts mes adorés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s