LYON SUPER LONG

Salut les beautés !

Nous sommes le mardi 17 mai 2016 aujourd’hui : il fait beau mais frais, nous fêtons la Saint Pascal et certains Osanne, Audrey, Constance, une Cécile, Elias et même le Saint du jour sont à l’honneur aujourd’hui !  C’était le point info sans prétention aucune, je suis un peu obligée de remettre les choses à leur place, avec ces longs weekends c’est à s’y perdre !

J’ai fait partie des chanceux qui ne travaillaient pas hier . Pour ma part c’était quelque peu imposé même , bref j’ai été solidaire à ma manière !

Ce long weekend fut long à fortiori mais extra! soft !

Vendredi, en douceur et en fraicheur dans la chouette demeure des castors jolis du 6éme, à base de mojitos fait maison aka les mojitos de l’enfer ou encore les mojitos bons mais sans avoir le goût de ceux de Cuba  (en même temps n’y étant jamais allée mais en en rêvant, on me ment surement depuis le début ! ).

13237827_10153795016534842_1565849377041923506_nsyndrome table basse des familles

Samedi, grasse matinée méritée et petit-déjeuner de champion servi en bonne compagnie.

13256121_10153795016404842_3828894790523493853_nsyndrome pain frais

Samedi, après avoir chillé c’est à dire rien fait de tribulable, direction les fauteuils rouges et confortables du Pathé pour se hisser devant Un Homme à la hauteur. Le synopsis est complétement bateau : Diane, une femme belle et brillante rencontre l’homme qui récupère son portable oublié à une terrasse de café, le hic ou le choc : il est très petit . Oui et alors ? Je ne comprends toujours pas l’intérêt d’en faire un film, bien qu’il ne soit pas mauvais je ne vois toujours pas la chute ( facile pour Jean Dujardin et vertigineuse pour Virginie Efira).

Ce fut ensuite la plus chouette des retrouvailles au champagne et bien plus encore pour la plus belle des causes ! Big up à la belle générosité du cup d’amour et même aux patrons de l’agréable Brasserie des Célestins.

brokenheartça dégouline d’amour

Puis un verre en entraînant un autre il était temps de prendre le rafikapéro, petite fièvre du samedi soir et son élan de macarena voire même toute la compile des années 90. Une soirée aux cotés de Larusso est souvent gage de réussite.  La franchise était aussi à l’honneur, que ça plaise ou non d’ailleurs, c’en est même le principe ! Mais l’amitié sans franchise n’existe pas, selon moi !

13232900_10153795016424842_4807655269697778290_n.jpgquand la guerre est déjà déclarée

Dimanche , chill en famille . Marius révisé par le meilleur des padre . sieste cathodique.

13244661_10153795016284842_2044100915296136450_nI love you Dad

13230105_10153798053389842_2241125006429080441_nkeum à pédales

13232990_10153798053234842_8120471536696490487_nsyndrome familial

Lundi, grasse matinée comprise . piscine de rosé en exclusivité au soleil sur les Berges .

13245424_10153796909234842_4480852959541664798_n.jpg

13178705_10153796909419842_2534973361915904961_n13254570_10153798006799842_1484066378175664494_n

Rendez-vous vendredi pour les tribulations hebdomadaires !

Bonne semaine mes héros.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s