Côte de potes & Daddy’s cool

Bonjour mes fleurs,

Déjà lundi les amis ! Même le Printemps aussi il paraît ! Votre weekend était comment ? Le mien, comme tous ceux que je passe depuis un moment, divin !

Il démarra vendredi soir ( à priori pour le reste des êtres aussi ), après une virée chez MH pour un ravalement de capillaire ( personne ne verra la différence mais moi si, l’essentiel en somme ); massage chauffant et conseils souriants,  avant de filer à la Croix Rousse pour fêter Patrick (le mien  est vert certes mais à quatre roues anciennes), enfin tenter de le fêter et à ma plus grande joie nous n’avons pas réussi à boire un verre en plastique dans un demi entouré de chapeaux verts ( concurrents de Catherine ) ! A la place une terrasse sur un tapis nous tendait les bras; une acolyte ( lumière de ma vie ), puis deux, puis trois puis dix nous retrouva, les pots de rouge s’enchainèrent jusqu’à les compléter avec une côte de porc pour dix, entre trois profiteroles de chèvre et deux rations de fromages.  Après avoir fait bouger la moitié de la presqu’île sur un caillou, il était temps de descendre en ville, passeports rendus, et de boire un dernier cocktail au Monkey Club pour ma sage personne.

17424777_10154615315844842_5738213849907104105_nMon Patrick à moi

17353574_10154615315839842_5121511348306567263_npour le bon goût on repassera

17425001_10154615315819842_8542079750849648202_n
lisez moi j’ai déjà bu

 

Samedi, direction les pistes du Grand Massif, son ciel bleu, sa poudreuse, ses sapins enneigés… stop c’est une blague on a largement préféré skier au milieu d’une tempête de pluie, de neige, de brouillard mais avec la meilleure compagnie, le rois des pistes, le king du télémark aka mon génialissime paternel.

Après avoir skié, comme seuls, des mordus de carre, le font, génuflexions pour certains, il était le temps de les faire à mon tour.  Puis apéro au bioéthanol, dîner de sportif, film de Toutlemonde, mes yeux fatigués mais heureux se fermèrent jusqu’au lever du jour ( il s’agit ici d’une de mes nombreuses capacités d’être humain ) pour voir enfin apparaître un semblant de ciel bleu et de lumière  !

le paradis du savoyard

17361914_10154615315679842_2524463895402044074_nmon paradis à moi

17352352_10154615315574842_2132837307307763019_npause poumon

Dimanche, petit-déjeuner de compét’ de piquets, nous étions à nouveau sur les pistes, plus contents que jamais !

Je vous épargne les trajets dans le DMC avec des gais lurons fans de culturisme mais au demeurant normaux, en revanche je tenais à vous évoquer les boulets de compét ‘de boulets soûls à l’heure où l’on ne débouchonne qu’une pommepot’, idiots comme celui du village, grossiers comme un personnage, moches comme un pou ( jamais vérifié cette expression d’ailleurs), mais au demeurant pas méchants. Voilà ça va mieux, merci.

17424896_10154615315714842_6613209426512609329_ntoujours plus de story

17352215_10154615315554842_8126579907489471528_nWHITE IS WHITE

 

Une bière avalée aux pieds de la dernière piste, cette dernière descendue,  il était temps de prendre les rails qui me ramenèrent jusqu’à Lyon.

17264859_10154616764939842_3964672280844834747_n.jpeg

17425119_10154616764929842_1297890333570355994_n

 

Et vous, ce fut aussi complet que le pain de mon weekend ?

 

Bonne semaine mes biens-aimés, continuez à me lire, j’adore vous écrire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s