BOOM de DOUCEUR

Bonjour les rusés,

A l’heure où je vous écris et en toute honnêteté, je préférerai avoir un pied dans l’eau (bien que sa trempette fut très rapide il faut le reconnaître) plutôt que sous ma chaise de bureau mais nous sommes malheureusement déjà lundi  !
Retour dans la Drôme provençale et son petit coin de paradis le temps d’un weekend entre amies !
Vendredi départ, toujours sur la gauche, pas des plus rapides mais efficace pour avoir encore le temps d’arriver pour un verre de rosé, un cadeau de cou beaucoup trop beau et ce qui en suit !

Samedi, réveil presque matinal, à la bonne heure, pour un petit-déjeuner à la limite d’être au soleil, sur la jolie place du marché de Saint-Paul-Trois-Châteaux à base de chocolat chaud, viennoiseries et psychologie sur table orientale, j’ai ensuite même réussi à faire du shopping sur cette même place – amazing- ,  après un bon déjeuner (poulet rôti et salade estivale improvisée puis cannelé  dévoré) , on a hésité un peu avant de sauter dans notre bikini résultat on a pas sauté mais on a bikiné enfin non plus enfin vous avez compris !

21272108_10155100065049842_6034427938518688044_nruelle interdite

Après-midi  en grande détente, confidences et un maximum de chill assurément, entrecoupé d’un projet utopique des plus intéressants (business plan et brainstorming en élaboration), une partie de Molkky largement perdue avant un ravalement de façade de campagne pour applaudir le concert en plein air (plaids inclus) des Blue Maracas, duo de musiciens à la belle voix, au timbre qui réchauffe (il le fallait c’était clairement Le Finishing de l’été sans les degrés ) , profiter d’une dégustation de vin, le tout au bord d’une table basse plus que garnie de délicieuses tapas, pas le choix de celles-ci cette fois, mais toujours un réel délice, arrosé de la belle étoile dans nos verres .

21231101_10155100059719842_1551026518559664540_n

21231284_10155100050539842_7698246059127971352_n

21231200_10155100058224842_5337261293190633187_nBistrot Sidoine : le saint du nom

Débriefer et se régaler, voilà un bon début de soirée, mais le meilleur restait à venir : la fête votive aka la fête du Saint Patron et dans notre cas non pas Restitut mais Sidoine !

21231223_10155102102074842_4948914995438144865_nprogramme languissant

On s’est épargnées le combo moules-frites dans la salle des fêtes (faut pas déc’) en revanche le bal avec DJ Decibel, celui-là on ne l’a pas loupé c’est certain ! Du son digne des soirées rallyes (coucou les années 80) mais un dancefloor sans costard-cravate (on était plus sur de la robe de fête de village assurément, quelques marcels évidemment et des bab’s sur le retour), des effets de fumée digne du ciné, de strombo’, de lumière bref un Dj qui en jette ! Sans oublier le prix des consommations à tomber (dans l’alcoolisme) : 1 euro le verre / 6 euros la bouteille de vin. Qui dit mieux ? Okay, on vous l’accorde il paraît que le rouge n’était pas bon du tout, le blanc non plus mais celui-ci a été quand même complétement bu ! Quant au champagne, agréablement offert – enfin ça c’était avant la tentative avortée de champagne shower – j’ai préféré ne pas en goûter ! On a même eu droit à des goodies de compétition, bref,  une vraie soirée comme on l’aime, comme celle que l’on ne fait jamais !

21231720_10155100056514842_573997285567490277_n21272444_10155100050704842_2777294498089560582_n21231167_10155100056504842_4910180444760805661_n21192875_10155100047324842_7484381079312118551_nMoi je connais le mojito, j’aurai peut-être dû tester leur morito

 

Tentative d’after presque vite expédiée (on espère que la voiture arrêtée ne gène pas la circulation des piétons), le jeu de trop (à défaut du verre à 1 euro) avant un bon retour chez Morphée.

Dimanche, le soleil et la presque chaleur se réveillèrent en même temps que nous, bon point pour un bon réveil. Le reste à déclarer fut au bord de la piscine. Lieu des plus agréables, surtout quand c’est toi qui est sur le transat !

Déjeuner en papillote de saumon (on avait une bonne cuisinière sur le coup)  et ses pâtes au basilic, simple et très efficace. On était ensuite tentées par une dégustation de vin ( je sais, rien d’étonnant) dans les Caves Cathédrales du domaine Mas Théo, mais voilà, en septembre on est plus en août (je sais, je vous en apprend une bonne) du coup les horaires changent et le dimanche redevient le vilain petit canard. Pas de vin mais encore plus de chill !

Pour les détails du genre : comment s’habiller pour une fête votive, comment apprendre à boire du vin dans un verre en plastique digne d’un festival, comment appréhender les villageois, comment attraper une bague fluorescente, comment prendre sur soi quand une crise reprend (ah non en fait joker pour celui-là ), comment sortir d’un cabriolet audi en roulant, comment couper un poulet rôti ? Pour toutes ces interrogations là, veuillez prendre directement contact avec l’auteur des tribulations.

 

Ondes positives pour votre semaine !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s