Utroligt København

HEJ!

A l’heure où je vous écris, j’aurai clairement préféré être encore en terre danoise plutôt qu’en terre de travail mais c’est ainsi, pour ceux qui n’auraient pas suivi ma vie ces jours- ci, nous étions trois amies et moi-même à Copenhague le temps d’un weekend !

23585038_10155824098094049_585153204_o.jpgravalement de façade à la Desigual

 

Arrivée le jeudi soir à l’auberge de jeunesse la plus cool du nord, Urban House, un hébergement qui fait parfaitement le taff, à deux pas de la gare, elle-même à deux pas de l’aéroport qui du coup n’est pas très loin du centre-ville, bref l’emplacement plus qu’idéal pour un court séjour !

Après avoir déposé nos valises, direction le plus beau des restaurants mexicains – je vous vois déjà venir à 3.000, j’ai pensé la même chose –  de la ville aka le Llama, aucun lien fils unique me direz-vous donc pour un pays nordique mais que voulez-vous, quand on nous indique les meilleurs spots de la ville on ne refuse pas et on y va !  Une décoration incroyable du sol au plafond, une ambiance tamisée appréciée, un service efficace, du bon très bon dans nos assiettes (des tacos supra-revisités au traditionnel ceviche), bref un premier dîner sans faute sous le signe de l’excitation et de l’adoration !

gallery_LlamaRestaurant_15_LO.jpgplein les yeux

Comme il était encore tôt et qu’il fallait goûter à tout ce que ce beau pays nous offrait, direction le Ruby, sorte de speak-easy, un bar à cocktail niché dans un appartement, lieu accueillant, un grand comptoir appréciable pour siroter un bon cocktail et finir sa soirée en beauté !

23584036_10155824101989049_2122068211_oruby sur ongle

Vendredi, réveil matinal pour la bonne cause uniquement, flâneries dans les jolies rues de la ville, se faire offrir un bon café bridé et des sucreries jusqu’à trouver le Kafé Kys et y dévorer les meilleurs pancakes de la planète, admirer les belles devantures des innombrables boutiques danoises, hésiter sans insister sur un ciré chez Rains, déambuler, flâner,  instagramer, tourister et se pavaner devant le si beau cliché de Nynhavn, ancienne zone portuaire et ses façades colorées le long du canal, photographier dans tous les sens, poser comme une sirène ou plutôt une baleine, avaler un grog à la cannelle, refaire le monde entre filles, vagabonder jusqu’aux Halles version danoise, avaler un typique smørrebrød (tranche de pain noir) au saumon, bref chiller au maximum en somme !

23584203_10155824099589049_1695290145_oPapirØen

23599936_10155824099349049_1927830855_osmørrebrød

Comme toutes touristes qui se respectent, il fallait aussi poser nos pieds dans un musée, chose faite avec celui du design danois ! Expo’ diversifiée; à la fois une expo’ modiste mais pas modeste, une avalanche de chaises toutes plus belles les unes que les autres, une boutique où tu as envie de tout acheter, bref un musée à ne pas louper !

23584943_10155824099619049_1187856003_o

23584089_10155824101709049_1778881749_olav dit valg

Retour rapide à l’auberge, ravalement de façade danoise avant de filer chez Paté Paté (ne jamais trop se dépayser) boire un verre, bien entourée, dans un endroit stylé avant de poser nos pieds sans vulgarité, à la table de Kul , s’affamer devant l’unique huître de la fournée, manquer de s’étouffer avec trois crevettes non décortiquées, commencer à se ruiner avec du vin français, se ruiner tout court avec la note danoise, négocier et avaler un shooter du cuisiner ! Si vous n’avez pas compris , en deux mots c’était top mais cher !

23585248_10155824099629049_1584350570_o23555271_10155824091964049_802815301_o23557774_10155824092004049_83229737_o23547215_10155824092089049_489885104_o

Une fois la gorge dénouée, nos pieds ambiancés firent le choix de siroter un dernier cocktail au Noho, coup de cœur sans limite pour la sublissime déco’; puis de danser sans s’arrêter au sous-sol de ce spot à ne pas louper !

23557850_10155824098689049_712669738_o

23600377_10155824092104049_84683031_onaturligvis

Samedi, réveil un peu plus difficile sans Mac Morning mais sous un beau ciel bleu, flânerie sous emprise dans l’état indépendant de Christiania , autoproclamé ville libre,  quartier hippie par excellence où la drogue se vend aussi facilement qu’un ciré voire beaucoup plus rapidement, mini parc de la tête d’or où les animaux sont remplacés par des clodos propres ou presque, ce lieu vaut clairement le détour au moins pour son originalité !
Déjeuner, à nouveau sur le port, au Cap Horn pour y déguster des tartines et du poisson, enfin un repas très local, dernières flâneries et shopping chez Hay, dernières boutiques de design où le beau est toujours à l’honneur avant de regagner déjà avec nostalgie l’aéroport.

23584302_10155824092119049_1071292773_o23558198_10155824092269049_1682054558_ophotos prohibées

23557833_10155824092449049_1045834636_o.jpg23547242_10155824092494049_1042994212_o.jpg

 

Un vrai coup de foudre pour cette capitale qui se visite correctement en moins de 48 heures, un lieu accueillant malgré le froid, où le chic et l’élégance se frottent à la beauté de l’architecture, où les couleurs des façades se fondent avec la pureté du style danois, bref une ville avec des contrastes comme on les aime !

Les seuls bémols du séjour : la pluie une après-midi et Tivoli (un des plus vieux parcs d’attractions) pas encore ouvert pour la saison, sinon ce fut un sans faute !

23600144_10155824099314049_390765923_o

TAK & ELSKER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s